Tradition et innovation


De l’usine locale à la multinationale

ZOLLERN a été fondée en 1708 par le Prince Meinrad II. de Hohenzollern-Sigmaringen ; elle est donc la plus ancienne entreprise familiale du land du Bade-Wurtemberg (Allemagne).  

Aujourd'hui, ZOLLERN est entre les mains de la onzième génération de la famille Hohenzollern, fondatrice de l'entreprise il y a plus de trois cents ans.   

L'usine d'origine est devenue un groupe d'entreprises de transformation de métaux très compétent et fortement enraciné.

1708 Le Prince Meinrad II de Hohenzollern-Sigmaringen assiste à la première coulée du haut-fourneau installé à Laucherthal (près de Sigmaringen) au sud de l'Allemagne, dans un lieu où étaient présents les ingrédients essentiels à l'élaboration de la fonte: le minerai de fer affleurant, l'eau, la chaux et la forêt (pour le charbon de bois). Il y associe des installations de forge et annexes qui se développent au fil des années.
1890 Démarre une fonderie au sable d'alliages cuivreux
1935 Commence la fabrication des coussinets
1950 Démarre la fonderie à cire perdue de pièces en aciers et inox, puis en alliages d'aluminium, des installations de moulage sous vide d'alliages réfractaires sont installées plus récemment
1972 Débute la fabrication des treuils et réducteurs
1976 Installation à Herbertingen d'une usine regroupant les fabrications de coussinets, de treuils et réducteurs, d'unités de translation ainsi que l'atelier d'usinage et le centre de formation
1978 Le Département Profilés se recentre sur les profilés spéciaux
1984 Débute la fabrication de robots-portiques
1989 Le Dr. A.Merklé, un important investisseur industriel, prend une participation de 50% dans la Société en commandite "Fürstlich Hohenzollernsche Werke Laucherthal GmbH & Co"
1991 Création d'une fonderie à cire perdue à Porto, au Portugal
1996 Rachat de "BHW" (Braunschweiger Hüttenwerke) avec :
- 2 usines en Allemagne: Braunschweig et Wildemann
- 1 usine au Brésil à Cartaguases
1997 Création à Tianjin en Chine d'une unité de montage de réducteurs
1999 Intégration de la Société Friedrich Blickle & Co de Winterlingen (D), spécialisée dans l'usinage de nos pièces moulées à cire perdue
2001 Réducteurs avec sa fabrication de réducteurs à trains parallèles et sa division Eoliennes. Création de ZOLLERN North America L.P. à Houston, Texas (USA)
2003 Rachat de "TLC", Les Mureaux en France - Coussinets Relocalisation de GMH et de l'usine de Wildemann de BHW dans l'usine de Osterode (D)
2003 Rachat de "GMH Gleitlagerfabrik und Metallgießerei" à Herzberg (D) - Coussinets
2004 Transformation de la raison sociale en "ZOLLERN GmbH & Co. KG" Création d'une usine en Roumanie pour la finition des pièces moulées à cire perdue Acquisition de la Société suisse "MIMTEC" à Rorschach pour la fabrication de pièces MIM
2006 Rachat à Thyssen de la fonderie cire perdue aluminium procédé "SOPHIA" et dénomination en "ZOLLERN Aluminium-Feinguß Soest" à Soest (D)
2007 ZOLLERN investit plus de 100 millions d’Euros dans de nouveaux procédés technologiques.
2008 ZOLLERN dépasse le seuil des 500 millions d’Euros de chiffre d’affaires
2014 ZOLLERN ouvre une nouvelle filiale en Inde.
2015 Rachat du fabricant de tables rotatives Rückle.
2015 ZOLLERN rachète la société Treibacher Auermet d.o.o. à Ravne en Slovénie.
Le fondateur

En 1708, le Prince Meinrad II. (1689-1715) a construit le premier haut fourneau à Laucherthal. C'est à cet endroit que se trouve aujourd'hui la centrale du groupe d'entreprises ZOLLERN qui emploie plus de 3000 salariés répartis sur 22 sites dans le monde entier.

Karl Friedrich, prince de Hohenzollern, représente aujourd'hui la dixième génération de la famille propriétaire de Hohenzollern. Il est président du comité consultatif.